HORAIRES

Rhode Saint Genèse (place du village)

 

MARDI - MERCREDI - JEUDI - VENDREDI

 

11h30 à 14h00

17h30 à 21h00

 

WEEKEND : EVENTS !!!!!!

FRITKOT n.m.  \fʁit.kɔt\ 
 

Le nom « FRITKOT » est l’appellation courante d’une cabane où on vend des frites en Belgique. Depuis peu, la frite, son procédé de fabrication ainsi que le fritkot sont reconnus au patrimoine culturel belge. Nous souhaitons donc promouvoir ce savoir-faire que nous apprécions et connaissons depuis toujours.

Notre Food Truck a pour principal objectif de proposer des vraies frites belges préparées et présentées de manière traditionnelle comme on sait les faire en Belgique. Les frites sont cuites 2 fois (pochées puis saisies) dans de la graisse de bœuf pour un goût et un croustillant unique.

Nous proposons également des burgers composés de produits  frais et artisanaux ainsi que des brochettes. Toute notre viande vient  de la ferme « Hoeve Cuvry » située  à Dworp.

Nous avons également un large choix de sauces (22)

 

HISTORIQUE

L'Histoire du Fritkot a commencé en 2017 lorsque j'ai eu envie d'exporter le concept de la frite belge en Suisse .

J'ai donc acheté un food truck en Suisse ( d'où la plaque suisse;-)) Mais très vite, j'ai fait marche arrière car finalement c'était plus compliqué que je pensais...

J'ai donc gardé le Fritkot en Belgique et j'ai décidé de le lancer ici au travers d’événements divers. Les débuts ont été difficiles et le succès ne fut pas au rendez vous. J’étais un peu découragé et j'ai décidé de le mettre en vente...

Mais quelques mois plus tard, j'ai rencontré la personne qui m'a donné envie de tout recommencer. Avec Ana on a décidé de relancer le Fritkot en gardant le même concept mais on voulait des emplacements fixes pour avoir une clientèle fidèle.

Le succès fut quasi immédiat lorsqu'on a commencé à la gare de Rhode saint Genèse. Depuis nous avons déménagé vers la nouvelle place du village et nous avons également d'autres emplacements quotidiens.

 Dès lors nous avons pu à nouveau participer à des événements en paralèlle : Brussels Food Truck Festival, Fête de la musique, 21 juillet, Fiesta Latina, portes ouvertes, anniversaires, fancy fair, communions, mariages, fiançailles,  rallye, ...

 

Nous avons aussi un gros barbecue smoker en location ou en prestation ainsi qu'un cochon à la broche. (De Hoeve Cuvry bien sûr!!)

 

FRITKOT, un food-truck bien belge

"Des frites, des frites, des frites !

En Belgique, tout le monde raffole des frites, à part ou en accompagnement, tant que la sauce ne manque pas !

Mondialement connu comme le peuple « mangeur de frites », le Belge aime se délecter de cette fierté nationale, au fritkot ou à la maison. Que ce soit en cornet ou en barquette, en accompagnement de nos plats préférés, de boulets sauce lapin, de moules, de carbonnades, d’un tomate crevettes ou d’un poulet mayonnaise, il y a presqu’autant de possibilités de menus avec des frites que de sauces qui cassent la baraque !

Et ce n’est pas une réputation usurpée, avec presque 5000 fritures pour plus de 500 communes, plus de 130'000 kilos de pommes de terre pelées uniquement pour les fritkots. Le Belge est aussi le champion mondial de la consommation des frites surgelées, avec 16 kg par famille par an et le titre de premier exportateur de la planète. Présente sur tout le territoire et à nos frontières au Nord de la France (Flandres) et dans le Sud des Pays-Bas (Brabant, Flandre et Limbourg hollandais) la culture de fritkot est un lieu de rencontre, qui rassemble. Du grand et petit bourgeois à l’ouvrier et au paysan, tout le monde s’y retrouve, c’est une chapelle de plus dans notre paysage. N’est-ce pas d’ailleurs là que le Belge se précipite à son retour de vacances ?

Aucune origine historique concernant les frites est aujourd’hui tenue pour version officielle dans notre royaume. On en connait cependant plusieurs variantes, oscillant entre réalité et légende. L’une d’entre elles, relatée par le chroniqueur Jo Gérard, parle d’une origine au XVIe siècle dans le Namurois, en bord de Meuse. Les pauvres pêcheurs voisins du fleuve se nourrissaient de petits poissons comme menu fretin, c’est-à-dire cuits à la friture, avec de l’huile. Lors d’un hiver très rude, le fleuve gela et les pêcheurs remplacèrent les poissons par des pommes de terre découpées en forme de poiscaille. La frite était née !

Certains contredisent cette version, arguant que la patate a fait son apparition dans nos provinces que deux siècles plus tard, quéne biesse ti ! Quoi qu’il en soit, ce qui est sûr et certain, c’est que les premiers fritkots ont fait leur apparition dans les provinces belges au XIXe siècle lors de nos célèbres foires et kermesses. Le fritkot est donc l’un des ancêtres du food-truck, aux prémices de la cuisine de rue ! Son nom vient du bruxellois, fusionnant le beau produit qu’il vent (la frite) avec le mot « kot », signifiant cabanon. Historiquement appelé « friture » en Belgique, flamande comme wallonne, le terme « friterie » s’impose

de plus en plus en français…

Tout comme l'horripilant « french fries » , ce nom daterait de la Première Guerre Mondiale, quand les alliés anglo-saxons stationnaient sur le front de l'Yser dans les Flandres (où les officiers parlaient le français). Une région, qui en Belgique ou en France, était déjà parsemée de baraques à frites et autres fritkots. Une autre explication, plus tardive voudrait que le verbe « to french », issu du gaélique, signifierait couper en fines lamelles. Mais nous n'y croyons guère. Quoiqu'il en soit, tout cela ne nous privera pas de savourer nos délicieuses frites, bien belges !

A quelle sauce cuisiner vos frites ?

La tradition culinaire belge a sa propre façon de cuire ses frites et pas avec n'importe quels produits. Une manière particulière qui a marqué les esprits (et les papilles) de par-delà le monde de la gourmandise. Nous livrons ici ses quelques « secrets » ...

Tout d'abord, des produits de qualité, issus de notre agriculture locale. De bonnes pommes de terre, qu'elles soient des Bintje, des Agria ou des Désirée. Et bien-sûr, de la bonne graisse de boeuf ! Les vraies frites bien belges font en général 1 centimètre de côté. Rien ne vous empêche si vous les préférez plus larges ou allumettes de quand même les préparer à la belge.

Ensuite, il vous faut plonger vos frites dans un bain en deux étapes : la première durant 7 minutes à 140°C, la seconde durant 2 minutes à 170°C. Vous aurez alors des frites belles et dorées, croquantes à l'extérieur et savoureuses à l'intérieur. Comme le dit si bien Bernard Lefèvre : « une bonne frite doit successivement nager, chanter et enfin sauter ! ».

Enfin, ce sont aussi les sauces qui font le charme de notre friture, la Belgique en compte un nombre presqu'incalculable ! Andalouse, curry ketchup, sauce joppie, sauce kermesse, sauce tartare, etc. Il en faudrait des journées pour toutes les goûter !
"

Par Maxime de Kerchove


C’est pourquoi nous avons voulu honorer cette fabuleuse tradition, tant appréciée des belges, en créant un FRITKOT idéal sous forme d'un food-truck.

 

Chez nous, vous trouverez donc des frites fraîches de 11mm cuites à la perfection, des burgers et des brochettes en provenance directe de la ferme Hoeve cuvry ainsi qu’une sélection de sauces bien belges!

Tous nos ingrédients sont issus de producteurs locaux dont les maîtres mots sont la qualité et le goût.

Avec son look vintage et ses produits de qualité, le food-truck Fritkot fera la différence lors de vos petits ou grand évènements. N'hésitez pas à nous contacter pour une offre et un menu personnalisé.

Disponible partout en Belgique, France, Luxembourg, Pays Bas, Allemagne 24/7

FRITKOT en images

1/1
 

Contactez-nous !

FRITKOT
Rue de Clabecq 14
1480 Tubize

Tél:  +32 473 55 03 05

Email:  fritkotbelgium@gmail.com

 
 

Nos partenaires et fournisseurs

FRITES
VIANDE
PAIN
SAUCES
BIERES
 

© 2018 by ALEXA MANAGEMENT